• Prépanglais

BCE-ELVi 2020 thème anglais: an annotated translation, not a corrigé!



In a different blog, I talked about what I call Rule Number One for translating from French to English. This rule is very simple:


Meaning is more important than words


What this means in practice is that you should never focus on the words you don’t know; instead you should look for ways of rephrasing the French until you find something that you can say in English (we call this strategy a “dodge”: pirouette, esquive). In other words, there is generally nothing you can’t express somehow in English, however limited you might think your English is. The dodge is always there to get you out of trouble. In this blog, we’re going to see it in action in an actual exam translation (BCE-ELVi 2020). As always for the BCE exam (and for Mines-Ponts in recent years), the text is literary; I shall be looking at translating journalistic texts (for Agro-Véto and ECRICOME) in later blogs but the processes for finding dodges are the same. The French text is as follows:


M. Péricourt ne fit même pas semblant de travailler lorsque son gendre frappa à la porte. Henri vit, à l'autre bout de la pièce, son beau-père trôner derrière son bureau, comme Dieu le père [...]

- Oui...? demanda-t-il sobrement.

- Pouvez-vous intervenir auprès du ministre des Pensions ? demanda Henri d'une voix claire.

- Tout à fait, c'est un ami très proche.

M. Péricourt resta pensif un court instant.

- Il me doit beaucoup. Une dette personnelle, en quelque sorte. [...]

Henri ne s'était pas attendu à une victoire si facile. Son diagnostic était vérifié au-delà de ses espérances. M. Péricourt le confirma involontairement en baissant les yeux vers son sous-main.

-De quoi s'agit-il ?

-Une babiole... C'est...

-Si c'est une babiole, le coupa M. Péricourt en relevant la tête, pourquoi déranger le ministre ? Ou moi ?

Henri adora cet instant. L'adversaire allait se débattre, mais serait finalement contraint de céder. Avec du temps, il aurait fait durer cette conversation délectable, mais il y avait urgence.

- C'est un rapport qu'il faut enterrer. Il concerne mes affaires, il est mensonger et...

- S'il est mensonger, que craignez-vous?

Ce fut plus fort que lui, Henri céda à la tentation de sourire. Le vieux allait-il lutter encore longtemps ? Avait-il besoin d'un bon coup sur la tête pour se taire et passer à l'acte ?

Pierre Lemaitre, Au revoir là-haut, Albin Michel, 2003


This is a very typical BCE text, containing mostly dialogue with some short narrative passages. There is very little in the way of description. The structures are simple, but there are, as is often the case, several direct questions that will require you to be able to formulate questions in English (something the examiners constantly say that candidates are very bad at!). The tenses are not complicated (the only exceptions might be “serait contraint” and “il aurait fait durer” but conditionals and conditional perfects occcur regularly in thèmes so you need to have mastered them)


Pour accéder à l’ensemble de cet article en version PDF gratuitement, merci de suivre ce lien.


prépanglais

info@prepanglais.fr

 

Découvrez notre blog :

Suivez-nous :

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram

© prépanglais 2020 – mentions légales – CGU – CGV